COMMUNE DE
LACROUZETTE


 

Le massif du Sidobre est le plus grand plateau granitique d’Europe de 15 km de long sur 7 km à sa plus grande largeur. Il est né d’un bouleversement géologique il y a environ 300 millions d’années. Enfoui entre 7,5 km et 20 km de profondeur, un magma de roches en fusion s’est refroidi très lentement et en remontant à la surface de l’écorce terrestre s’est solidifié et cristallisé. L’érosion en surface laisse peu à peu apparaitre le granit. Il se compose de quartz, de Mica noir et de feldspath blanc qui lui donnera sa couleur. Sa densité est de 2,7, sa résistance à la compression est de 1500 kg/cm et il est quasiment inaltérable.


La formation du Sidobre en IMAGE

 

La peyro Clabado

 
LA PEYRO CLABADO  de l’occitan Péira Clavada (pierre fermée par une clé) et emblème de Lacrouzette.

Située sur le Pic des Fourches (dont la croix des carriers en marque l’emplacement), cette pierre qui pèse environ 780 tonnes repose sur un socle d’un mètre carré. Une autre pierre en forme de cale façonnée par l'érosion entre le bloc et le socle assure  l' équilibre de l'ensemble.
Sous la pierre se trouvent des cavités creusées par l’érosion, appelées marmites.
Non loin de là a été élevée une pyramide de boules de granit. A son sommet, une terrasse dotée d’une table d’orientation, nous offre un magnifique panorama sur la plaine castraise et ses alentours.

La légende voulait que si une pierre jetée sur son dôme y reste, alors les célibataires feraient une rencontre avant la fin de l’année et  les autres pourraient faire un vœu. Ces marmites semblables à des traces de pieds d’hommes ou d’énormes animaux, lui avaient valu autrefois le nom de "Roc des Pattes".


 

La pyramide et sa table d'orientation

LA PYRAMIDE & SA TABLE D'ORIENTATION
 
Un paysage magnifique sur les hauteurs de Lacrouzette. Une fois arrivé au sommet de la pyramide,  vous pourrez admirer ce point de vue exceptionnel.
La table d’orientation, oeuvre du Centre de Formation d'Apprentis, vous permettra d’identifier les éléments caractéristiques du panorama qui vous fait face : villages, grandes villes, et petit clin d'oeil des jeunes graveurs, la patinoire de Castres...

Une vue incroyable !

 

Le Roc de l'oie

LE ROC DE L’OIE
 
C’est un des rochers qui est le plus typique de par sa forme.

Au temps où des animaux monstrueux obéissaient à des génies, une oie avait reçu l’autorisation de son maître, un enchanteur, d’aller chaque nuit sur le bord de la falaise couver son oeuf  mais elle devait regagner sa demeure avant le lever du soleil sous peine des pires représailles. Un jour elle dormit trop longtemps et quand elle s’éveilla le soleil était déjà haut. Elle ne put regagner à temps le repaire du magicien. Celui-ci, pour la punir, la pétrifia, ainsi que son oeuf. 

Il parait aussi que lors des équinoxes, par nuit de grand vent d' autan et de pleine lune, on entend frémir l'oiseau pétrifié... 


légende à télécharger ici
 

La rivière de rochers

LA RIVIERE DES ROCHERS

Des chaos (compayrés  ou entassement désordonné de rochers dégagés par l’érosion) recouvrent le Lignon sur plusieurs centaines de mètres formant ainsi une rivière de rochers.
Appuyés les uns contre les autres,  ils peuvent former une cavité naturelle appelée aussi une Balme.  Il est possible de se déplacer en sautant de l’un à l’autre et d’entendre le murmure du ruisseau qui continue de couler sous ces pierres.


A télécharger ici

 

Le saut de la truite

LE SAUT DE LA TRUITE

En apercevant la cascade du saut de la truite, difficile d’imaginer des poissons tenter de franchir les 25 mètres de chute d’eau !
Une fois n’est pas coutume dans le Sidobre, le nom du lieu vient d’un imposant rocher saillant représentant… une truite.

La légende veut que jadis, vivait là en ermite, un sorcier. Il tomba amoureux d'une truite. Mais quand vint la saison des amours, la truite fidèle à l'instinct de son espèce quitta le sorcier. Furieux, il lui jeta un sort et la figea sur place alors qu'elle bondissait par-dessus la cascade. Depuis ce jour, un gros bloc de granit gît en haut de cette cascade.




 

Les 3 fromages


 
LES TROIS FROMAGES

Un seul rocher fissuré a été sculpté par l'érosion et séparé en plusieurs parties :
les 3 rochers empilés les uns sur les autres rappellent des fromages... sur un plateau de verdure.



 

Le lac du Merle

LE LAC DU MERLE

Il est alimenté par le Lignon, et fut construit en 1875 sur la demande de Jean-Louis Combes, pour agrémenter son domaine et pour l’irriguer.

Dans ce très joli cadre de verdure, des cailloux aux formes arrondies affleurent l’eau, les roseaux se développent en nombre, en été les nénuphars fleurissent en abondance à la surface.
Lieu magique où les oiseaux aiment s’abreuver. La brume qui plane au-dessus du lac au petit matin rend ce lieu encore plus mystérieux.
Situé sur une propriété privée la baignade et la pêche y sont interdites.




 

Le sentier des merveilles



Le Sentier des Merveilles, situé sur le plateau de Crémaussel  et au milieu de la forêt, vous permet d’allier randonnée et découverte.

Au départ de Crémaussel  passer devant  " le Petit Géologue " et continuer sur le tracé du GR 36 jusqu’aux " Trois fromages "  (Dénivelé de 170 m, à partir du Roc de l’Oie,  sur 300 m). Revenir sur le Roc de l’oie et emprunter sur votre gauche le petit circuit jaune qui fait environ 1 Km 500. Des rochers enfouis sous la végétation ont été mis au jour.

Vous pourrez partir à leur découverte et pour le plaisir des plus jeunes,  des viseurs jalonnent ce parcours. A eux de trouver les rochers cachés !  
Cette balade peut être faite en famille car ne présentant pas de difficulté importante, prévoir tout de même des chaussures fermées.


TELECHARGER LE PLAN DU SENTIER DES MERVEILLES

 

 


Le Fauteuil



 

Les trois fromages



 

Le Roc de l'oie



 

Le Billard



 

L'éléphant



 

Le Fauteuil du diable



 

Le mur de la mort



 

Le squale



 

Le sourire



 

Le champignon



 

La petite oie



 

Les roches décalées

 

Le X du rocher



 
 

 

Le chapeau du curé


Faisant suite à l'agglomération de la Fuzarié, le chaos de Fouletou descend vers la route qui va de Lacrouzette à Vabre. En bordure de sa partie haute se trouve le beau et volumineux rocher triangulaire posé sur piliers, appelé à cause de sa forme rappelant le tricorne autrefois porté par les ecclésiastiques, le Chapeau du Curé.